CinémAction n°148 – Le cinéma russe, de la perestroïka à nos jours

24,00

Après la chute du mur de Berlin, la Russie a connu des bouleversements économiques, politiques et sociaux, qui ont modelé en profondeur l’industrie du cinéma ; pourtant, la période qui va de la perestroïka à nos jours reste peu étudiée en France.

Après le numéro de CinémAction consacré à Sokourov, ce livre s’efforce d’apporter un complément plus large, en donnant une vision de la nébuleuse que constitue le cinéma russe contemporain, à travers tous ses aspects, industriel, spirituel, patrimonial, qu’il soit engagé ou lié au pouvoir et de faire connaître la richesse et l’ampleur de ce cinéma, insuffisamment connu à l’Ouest, et ses nombreux réalisateurs (trices) comme Tenguise Abouladze, Alexei Balabanov, Lidia Bobrova, Alexei Guerman, Pavel Lounguine, Nikita Mikhalkov, Igor Minaev, Kira Mouratova, Valeri Todorovski ou Andrei Zviaguintsev.

85 en stock

UGS : 4606 Catégories : , Étiquette :

Description

Sommaire

Préambule : Panorama du cinéma russe contemporain Marion Poirson-Dechonne

I. La place des institutions : changement ou pérennité ?
  • Les enjeux de pouvoir et d’argent dans le cinéma russe contemporain (1986-2010), Cécile Vaissié
  • L’Union des Cinéastes entre 1986 et 2009 : réformes, crise, conservatisme, Clara Darmon
  • L’industrie cinématographique post-soviétique, Joël Chapron
  • L’évolution de l’industrie cinématographique post-soviétique, Joël Chapron
II. Des bouleversements politiques, économiques et sociaux
  • Le cinéma et le monde : l’audiovisuel dans les films de Kira Mouratova entre 1989 et 2009, Eugénie Zvonkine
  • La famille au cinéma, reflet ou non des problèmes sociaux en Russie, Marilyne Fellous
  • Balabanov, le dialogue bris, Thomas Barran
III. Un cinéma patrimonial
  • Nostalgie dans le film de masse post-soviétique : images et valeurs, Jan Levchenko
  • L’identité russe au cinéma : entre mémoire, instrumentalisations et constructions Cécile VaissiéLa littérature classique à l’écran depuis 1991 en Russie, dialogue culturel ou instrumentalisation du symbole ?, Jasmine Jacq
  • Écrire, filmer ou travestir l’histoire ?, Kristian Feigelson
  • Youri Arabov et le thème de la spiritualité, Birgit Beumers
  • Tenguise Abouladze à la recherche du repentir, Mikhaïl Roshchin
  • Le renouveau du spirituel : Andrei Zviaguintsev versus Pavel Lounguine, Marion Poirson-Dechonne
IV. La Russie et l’étranger
  • Le prisonnier du Caucase, un mythe caucasien, Oxana Alisultanova
  • Un acteur russe : Mikhaïl Gorbatchev dans, Si loin, si proche ! de Wim Wenders, Marie-Pierre Jaouan- Sanchez
  • Entretien avec Peter Flannery, à propos de Soleil trompeurAndrea Grunert
  • Entretien avec Igor Minaev, Marion Poirson-Dechonne
  • Extrait du scénario du documentaire A.N.Sokourov : Questions de cinéma, Anne Imbert

Bibliographie sélective, Marion Poirson-Dechonne


 

À propos de la coordonatrice

Marion Poirson-Dechonne est agrégée de lettres modernes et docteure en arts et sciences de l’art de l’Université Paris-Sorbonne. Elle a obtenu son habilitation à diriger des recherches en 2011. Elle a publié une soixantaine d’articles dans des actes de colloques et des revues, CinémAction, Les Cahiers de la Cinémathèque, Ekphrasis, Mouvements, Archives, etc, un ouvrage collectif, CinémAction, Portraits de famille, 2009, et un ouvrage d’esthétique du cinéma, Le cinéma est-il iconoclaste ? Editions Corlet-Cerf, 2011. Elle écrit également des romans pour adultes, Serial Vénus, éditions du Trabucaïre, 2009, Flics & Geeks, éditions du Trabucaïre, 2012, La guerrière du Nouveau Monde, éditions Rouge Safran 2012, et des livres jeunesse, La maison des démons éditions Rouge Safran, 2011, Le parchemin maudit, éditions Rouge Safran, 2012.

Informations complémentaires

Année de parution

2013

Dimensions

15,5 x 23,5 cm

ISBN

9782847065411

Nombre de pages

174

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “CinémAction n°148 – Le cinéma russe, de la perestroïka à nos jours”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *