CinémAction n°112 – Le surhomme à l’écran

20,00

Le film de super-héros, qui devient un genre en soi, s’affirme désormais comme le nouveau péplum de cette première partie du XXIe siècle. Existant depuis plus de 60 ans, avec des hauts et des bas, entre séries multiples, « nanars » et « blockbusters » intergalactiques devenus « cultes », ce mythe de la culture populaire essentiellement américaine emprunté à la mythologie gréco-romaine, scandinave, et à la culture judaïque, offre à travers les silhouettes de Superman à Gladiator en passant par Fantomas, Hercule, Frankestein, Dracula ou Mad Max, une vision fantasmatique d’un certain ordre du monde.

212 en stock

UGS : 4023 Catégories : , , Étiquettes : , ,

Description

Sommaire

  • Avant-propos : L’homme fantasmé, David Bigorgne
I. Aux sources du mythe
  • Naissance d’un corps en délire, Maurice Bouchet
  • Supermen et propagande, Abel Lilandra
II. Le théâtre des exploits

1) De l’histoire à la fable

  • Le surhomme de l’Antiquité, Abel Lilandra
  • Hercule : un héros inaltérable, Marc Le Prunennec
  • Gladiator ou le retour du peplum-opéra, David Bigorgne
  • Le surhomme sans nom, Nicolas Chemin

2) L’effet Lucas

  • De Lucas à l’Heroic-Fantasy, David Bigorgne
  • L’opéra des étoiles, Réjane Hamus-Vallée

3) Les visages de l’emploi

  • Superman en Espagne. Sur deux films d’Almodovar : le juste poids des corps, Paul Obadia
  • Le Surhomme à bout de souffle : Le Belmondo des années 1974-1985, Martin O’Shaugnessy
III. Le Surhomme et la mort
  • La genèse du Surhomme : du romantisme à l’épouvante, Roland Schneider
  • Le vertige de la volonté de puissance : Fritz Lang et le feuilleton populaire, Roland Schneider
  • Un goût Hammer, David Bigorgne
  • Le cinéma français en quête d’immortalité, Nicolas Schmidt
  • Dracula ou l’exploit du sacré dans Bram Stoker’s Dracula de Francis Ford Coppola, Gaëlle Lombard
  • Batman : du kitsch acidulé au gothique mortifère, Sonia Solène-Guerrec
  • Burton ou la mort en héritage, David Bigorgne
IV. Mutations
  • James Bond : aux services secrets de sa publicité, Daniel Moclair
  • L’icône symphonique, Camille Sun
  • Criminels et justiciers silencieux, Marc-Georges Boulenger
  • L’effet BD, David Bigorgne
  • Le double devenir d’Ellen Ripley, Fabien Boully
  • Du manga à la « japanisation » : la génération Surhomme, Réjane Hamus-Vallée
  • Incassable : le héros et l’infini, Gilles Lyon-Caen
  • Des Surhommes accablés (Dead Zone et The Fly de David Croenberg), Fabien Boully
  • Le Surhomme virtuel : à la recherche de l’homme perdu, Réjane Hamus-Vallée
Bibliographie sélective, David Bigorgne
Livres, sous la direction de Guy Gauthier

 


A propos du coordinateur

David Bigorgne est historien de l’Art à l’université de Bordeaux III, passionné de cinéma sous toutes ses formes, plus particulièrement par le genre fantastique et par l’oeuvre de Tim Burton. Il a réalisé un mémoire de maîtrise sur l’image de l’elfe dans la mythologie épique de George Lucas, un DEA intitulé Iconogénie et idéologie du surhomme graphique eu cinéma et termine une thèse de doctorat sur les mythologies et écritures graphiques du héros baroque de bande dessinée (comics et manga) dans le cinéma fantastique. Il travaille à la réalisation d’un dictionnaire encyclopédique consacré aux personnages de fictions issus du cinéma, de la télévision et de l’animation, doté d’une annexe internet.

Informations complémentaires

Année de parution

2004

Dimensions

17,0 x 24,0 cm

ISBN

9782847061142

Nombre de pages

278

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “CinémAction n°112 – Le surhomme à l’écran”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *