CinémAction n°121 – Le corps filmé

24,00

Genres corporels, confusion des genres, transformation et transcendance, corps et regard, corps réel et corps virtuel. La construction comme la déconstruction du corps représenté, photographié, voire virtualisé, relève d’une dimension non seulement historique, socio-culturelle mais aussi générique et esthétique. Le corps, s’il est l’incarnation de modèles de beauté, est surtout devenu l’indicateur de crises sociales. Etudié dans un contexte culturel plus large, il est un moyen-clé pour aborder la question de l’image et du filmique. Cet ouvrage, en une voix plurielle, radiographie les corps hors normes de la comédie fellinienne, du fantastique ou des super-héros hollywoodiens sans oublier les souffrances et les métamorphoses d’un corps qui a dépassé ses propres limites, ouvrant par la même un nouvel espace cinématographique.

210 en stock

UGS : 4204 Catégories : , Étiquettes : ,

Description

Sommaire

  • Préambule : De la construction du corps au cinéma, Andrea Grunert
I. Corps parfaits, corps marqués
  • Dystopies cachées du corps utopique, Penny Starfield
  • Les corps hors normes chez Fellini, Raphaëlle Pache
  • A corps perdu : identité individuelle et normes sociales, Danièle André
II. Corpus générique et genres corporels
  • Le cinéma X et le corps conducteur de sensations, Nadia Meflah
  • Le corps dans les films de super-héros américains (2000-2004), Yann Roblou
  • Les corps interstitiels : la crise de la représentation dans le cinéma fantastique américain, Isabelle Labrouillière
III. Corps : transformations et transcendance
  • Si loin, trop proche : le corps terrifiant chez Jacques Tourneur, Frank Lafond
  • Nus et nudité dans l’oeuvre de Peter Greenaway, Nicole Cloarec
  • Le toucher à corps perdu, Fabien Gaffez
  • Des labyrinthes où s’égare le corps, Caroline Boudet-Lefort
  • Taches et fourmis : mémoire et sensualité dans l’oeuvre de Hou Hsiao Hsien, Adrien Gombeaud
  • Intégrité et altérité des corps dans les films de Jacques Rivette, Nicolas Schmidt
IV. Le corps dans les espaces-temps
  • Identités masculines dans trois films irlandais, Andrea Grunert
  • Corps ordinaires du cinéma britannique (1990-2004), Jean-François Baillon
  • Christologiques : inventions de la Croix au cinéma, Jean-François Baillon
  • La reconstruction des corps disparus : le corps juif dans les films sur l’holocauste, Sven Thomas
  • Le corps et l’inconscient dans quelques films sud-africains récents, Samuel Lelièvre
V. Masculin/féminin : le corps et le regard
  • Et l’auteur « pygmalionna » la femme… : le corps féminin dans le cinéma français des années 60, Alain Brassart
  • Nommer le sexuel à l’écran depuis le milieu des années 1970, Dominique Memmi et Nathalie Nikolic
  • Le corps et le regard, Denitza Bantcheva
  • Le corps féminin comme récipient de la parole divine ou démoniaque, Andrea Grunert
  • Héroïnes masculines, travestissements féminins, Andrea Grunert
VI. Le corps et ses limites
  • La confusion des genres, Cécile Giraud
  • De l’image-oeil à l’image-corps : l’originalité esthétique de Reflets dans un oeil d’or, Antoine Tatin
  • Corps sanglants, corps souffrants, corps tombant : la résistance aux images violentes dans Tesis et El bola, Nancy Berthier
  • Métamorphoses et métaphores des corps dans les cinémas nippons, C(h)ris Reyns-Chikuma
  • A corps perdus : voyages dans la peau d’un autre, Nicole Cloarec
  • Corps réel et corps virtuel, un nouvel espace cinématographique, Marion Poirson-Dechonne
Bibliographie sélective, Andrea Gruner

 


A propos de la coordinatrice

Andréa Grunert est docteure en cinéma. Elle enseigne à l’Université des Sciences graphiques de Bochum en Allemagne. Elle a soutenu sa thèse de doctorat sur les films de Clint Eastwood à l’Université Paris X. Ses domaines de recherches portent sur le cinéma américain, britannique et polonais. Elle poursuit actuellement ses travaux sur le réalisateur Alan Clarke dont elle a organisé la rétrospective au Festival d’Oberhausen. Elle a écrit dans CinémAction, Etudes cinématographiques, Film-Forum, Film-Dienst.

Informations complémentaires

Année de parution

2006

Dimensions

17,0 x 24,0 cm

ISBN

9782847061266

Nombre de pages

218

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “CinémAction n°121 – Le corps filmé”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *