CinémAction n°130 – Mémoire du cinéma espagnol

24,00

Le cinéma espagnol a depuis longtemps su nous impressionner par sa richesse artistique, pensant en images les questions politiques (Bunuel, Saura, Erice, Berlanga, Aranda). Cette richesse artistique continue depuis la fin de la dictature: des questions politiques comme l’histoire récente espagnole (guerre civile, franquisme) sont à l’ordre du jour. Ce livre propose une topologie de la mémoire du cinéma espagnol sur trois périodes, accompagnée par des visions transnationales. Le statut des « images mémorielles » confirme ce dialogue entre société et politique : le cinéma est bien l’art de la mémoire par excellence.

63 en stock

UGS : 4338 Catégories : , Étiquette :

Description

Sommaire

Préambule : La mémoire de la guerre civile dans le cinéma cinéma espagnol :une topologie sur trois décennies (1975-2007), Pietsie Feenstra

I. La période de la transition : 1975-1982
  • La politique de l’histoire et la culture de la mémoire pendant la transition (1975-1982), Sören Brinkmann
  • Le cinéma analytique de la transition et le démontage des mythes franquistes, Vicente Sánchez-Biosca
  • Le cinéma pour mémoire. Conversations avec Basilio Martín Patin, Anne-Marie Jolivet
  • L’interaction entre chanson populaire et images d’archives dans Canciones para después de una guerra, Hartmut Nonnenmacher
  • Mémoire et témoignage dans le cinéma de Jaime Camino : de La vieja memoria (1977) à Los niños de Rusia (2001), Rafael Rodriguez Tranche
  • Les traces de la guerre, les enfants sans père, à partir du cinéma de la transition démocratique, José Luis Castro de Paz
  • Doubles contraintes : dissonance, désir et dissidence dans le cinéma d’Eloy de la Iglesia, Steven Marsh
II. Les années 1980
  • Les années 1980 : l’hégémonie sociale, Sören Brinkmann
  • La guerre est (presque toujours) une affaire sérieuse : la comédie espagnole des années 1980, Inmaculada Sánchez Alarcón
  • Mémoire et histoire dans l’œuvre courte Eduardo Rodriguez Merchán de Luis G. Berlanga, Elena Galán Fajardo
  • Pedro Almodóvar, un cinéaste sans histoire ?, Bénédicte Brémard
  • Images de la révolution, fragments de guerres, enjeux de mémoires, Jorge Nóvoa
III. La période contemporaine : 1990-2007
  • La période contemporaine 1990-2007 : le retour de l’histoire Sören Brinkmann
  • La « vieille mémoire » du témoin : le statut des témoignages dans les documentaires contemporains sur la guerre civile Jaume Peris Blanes
  • Un film peut-il être un lieu de mémoire ? L’exemple de Soldados de Salamina Pascale Thibaudeau
  • Salvador de Manuel Huerga : romantisme anarchiste et conscience politique Jörg Türschmann
  • Mémoire vivante, mémoire médiatisée ? Le recyclage des années 70, Burkhard Pohl
  • Quand un film sucré adoucit l’image du franquisme : Tiempos de azúcar de Juan Luis Iborra, Nicolas Blayo
  • La mémoire de la transition : Pas de Federico Luppi, Dagmar Schmelzer
  • L’espace féminin dans Libertarias de Vicente Aranda : sur les traces des « Femmes libres », Laurence Mullaly
  • La bonne nouvelle : les films de guerre ne sont plus l’apanage des hommes. Entretien avec la réalisatrice Helena Taberna, Elisa Costa Villaverde
IV. Le regard de l’extérieur sur le conflit « espagnol »
  • La France La mémoire idéologique de Jorgé Semprún dans Les routes du Sud de Joseph Losey, Jaime Céspedes Gallego
  • Fiesta ou le spectacle obscène de la guerre civile, Delphine Robic-Diaz
  • La Belgique Niños de José-Luis Peñafuerte : du travail de mémoire au devoir de mémoire, Anne Coltelloni
  • La Hongrie L’album intime d’une guerre : El perro negro de Péter Forgacs, Kristian Feigelson
  • La Hollande La politique hollandaise et l’Espagne : deux documentaires sur les années 1930, Pietsie Feenstra
  • Le Mexique Entre mémoire et imaginaire : L’échine du diable et Le labyrinthe de Pan de Guillermo del Toro, Verena Berger
Bibliographie sélective, Pietsie Feenstra
Une fausse image d’archive : Soldados

 

Informations complémentaires

Année de parution

2009

Dimensions

17,0 x 24,0 cm

ISBN

9782847062861

Nombre de pages

194

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “CinémAction n°130 – Mémoire du cinéma espagnol”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *