CinémAction n°32 – L’Holocauste à l’écran

20,58

Documentaires et fictionnels, dans tous les genres jusqu’avant le Shoah de Claude Lanzmann. Traduite de l’anglais (US), une étude approfondie de tous les films suscités par le génocide des juifs par les nazis.

Préface de Élie Wiesel

68 en stock

UGS : 489 Catégories : , Étiquettes : , , ,

Description

Sommaire

  • Préface : Au nom d’une souffrance sans nom, Élie Wiesel
  • Préambule : Un combat pour l’héritage, Annette Insdorf
I. Trouver un langage approprié
  • La version hollywoodienne de l’Holocauste
    Holocauste (19), Le Journal d’Anne Frank (22), Jugement à Nurem­berg (23), Exodus (24), Ces garçons qui venaient du Brésil (24), A nous la victoire (26), Le Voyage des damnés (27), Au nom de tous les miens (28), Sursis pour un orchestre (29), Le Mur de la haine (32).
  • Richesses du montage
    Le Prêteur sur gages (35), Rue Haute (38), Le Choix de Sophie (41), Nuit et brouillard (43), Les Violons du bal (44), La Passante du sans-souci (47).
  • Styles de tension
    L’œuf du serpent (49), Cabaret (52), Kanal (55), Ambulance (56), La Passagère (57).
  • Humour noir
    Le Dictateur (61), To Be or Not to Be (Jeux dangereux) (63), Pasqualino (67).
II. Les stratégies narratives
  • Les enfants juifs
    Les Guichets du Louvre (73), Coup de foudre (75), Le Vieil homme et l’enfant (76), Un Sac de billes (77), Les Évacués (77), David (77), La Révolte de Job (80).
  • Les caches/la scène
    Les Séquestrés d’Altona (82), Samson (83), Le Dernier métro (84), La Barque est pleine (88).
  • Trop beaux pour être vrais
    Le Jardin des Finzi-Contini (92), Les Violons du bal (94), Lacombe Lucien (95), Lili Marleen (98).
  • Les perdus et les damnés
    Sandra (100), Le Jardin des Finzi-Contini, Les Séquestrés d’Altona (103), Portier de nuit (104), Les Damnés (106).
III. Les réactions à l’atrocité nazie
  • La résistance politique
    L’Or de Rome (114), Jacob le menteur (115), La Fiancée (116), La Dernière étape (117), Kapo (120), Samson (122), Paysage après la bataille (122), Cendres et diamant (123), Professeur Mamlock (124).
  • L’ambiguïté de l’identité
    Mephisto (127), La Boutique sur la grand-rue (129), Monsieur Klein (130), Le Général Della Rovere (133), L’Homme dans la cage de verre (134)
  • La nouvelle culpabilité allemande
    Allemagne, mère blafarde (136), Malou (138), Rue Auschwitz (139), Les Enfants du n° 67 (141), La Rose blanche (142), Les Cinq der­niers jours (143), Secrets d’État (144), Ordnung (144), Le Tam­bour (145), Hitler, un film d’Allemagne (148), Les Héritiers (151), Kassbach (151).
IV. Donner une forme à la réalité
  • Le documentaire personnel
    Nuit et brouillard (155), La Guerre d’un seul homme (156), Retour en Pologne (156), Sighet, Sighet (158), Maintenant, après toutes ces années (159), L’Ombre du doute (161), In Dark Places (162), Qui doit vivre et qui doit mourir (164), Comme si c’était hier (167).
  • Du jugement à la compréhension
    Kitty, retour à Auschwitz (169), Le Chagrin et la pitié (171), Section spéciale (175), La Mémoire de la justice (176).
Annexes
  • Éléments bibliographiques
  • Filmographie

Informations complémentaires

Année de parution

1985

Dimensions

17,0 x 24,0 cm

ISBN

9782204023752

Nombre de pages

192

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “CinémAction n°32 – L’Holocauste à l’écran”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *