CinémAction n°98 – Jacques Prévert, qui êtes aux cieux

19,00

« Comment a fait Jacques Prévert pour être toujours du bon côté de la barricade ? » se demande Bertrand Tavernier.

À travers des films comme Ciboulette, Un oiseau rare, Jeunesse d’abord, Partie de campagne, Drôle de drame, Le jour se lève, Adieu Léonard, Voyage surprise, Remorques, Lumière d’été. Une femme dans la nuit, Les amants de Vérone, Notre-Dame de Paris. 

200 en stock

UGS : 861 Catégories : , , Étiquettes : ,

Description

Sommaire

  • Préface… en forme de graffiti
  • Préambule : Les contrées inexplorées de la Prévertie, Carole Aurouet
I. Films de jeunesses… d’abord
  • La présence des animaux dans Ciboulette et Un oiseau rare, Sylvie Dudouit-Soret
  • Jeunesse d’abord, film perdu et retrouvé, Kareen Scaglia
  • Architecture et « enluminure » :le travail de Jacques Prévert pour Partie de campagne, Luc Dumont
  • « Le cul des brèmes » ou Renoir versus Carné-Prévert, Jean-Paul Morel
II. Avec Marcel Carné
  • Double jeu et « je » double. La question de l’identité dans les scénarios de Jacques Prévert pour Marcel Carné, Danièle Gasiglia-Laster
  • L’insuccès de Drôle de drame : un mythe ? Guylène Ouvrard
  • Le jour se lève, identification d’un prolétaire, François Vanoosthuyse
  • Les chanteurs et musiciens des rues dans les films de Prévert et Camé, Daniel Compère
  • Un poème au cinéma : Les enfants qui s’aiment, Jean-Marc Sainero
III. Et dans le même temps…
  • .. Léonard et Voyage surprise, films d’amour aussi…, Céline Mathieu
  • Jacques Prévert incognito dans L’enfer des anges, Laurent Huet
  • Grémillon et Prévert : la femme-sujet et l’impasse du couple dans Remorques et Lumière d’été, Natacha Thiéry
  • Une femme dans la nuit d’Edmond T. Gréville : un film qui sort de l’ombre, Carole Aurouet
IV. D’après Shakespeare, Andersen et Hugo
  • Les amants de Vérone : du théâtre à la théâtralité, Sybille Lajus
  • Grimault-Prévert : les bons amis font les bons contes, Jean-Pierre Pagliano
  •  Notre-Dame de Paris : Prévert et Hugo, mêmes combats, Arnaud Laster
V. Témoignages
  • Il y a trente ans, Octobre : entretien avec les frères Prévert et Raymond Bussières en 1965 entretien, Guy Gauthier
  • Prévert… vu par Catherine Allégret
  • Maurice Baquet raconte…
  • Prévert et son « amimayo », Nikita Malliarakis
  • « C’était deux poètes qui étaient peintres » Entretien avec Janine Trauner, Carole Aurouet
VI. Filmographie, Carole Aurouet
  • Scénarios tournés et signés
  • Scénarios tournés et non signés
  • Scénarios ou projets non réalisés

 


A propos la coordinatrice

Carole Aurouet – maître de conférences à l’Université de Marne-la-Vallée, docteure en littérature et civilisation française de l’université de la Sorbonne Nouvelle, a coordonné le n° 98 de CinémAction, Jacques Prévert, qui êtes aux cieux et le n° 116, Contes et légendes à l’écran, en 2001 et coorganisé le colloque international sur Jacques Prévert, paru à L’Age d’Homme en 2004. Elle est également l’auteure des Scénarios détournés de Jacques Prévert aux Editions Dreamland en 2003. Elle est collaboratrice des Cahiers de la Circav, CinémAction, Histoires Littéraires, Mélusine, Synopsis et La Voix du Regard.

Informations complémentaires

Année de parution

2001

Dimensions

17,0 x 24,0 cm

ISBN

9782854807413

Nombre de pages

175

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “CinémAction n°98 – Jacques Prévert, qui êtes aux cieux”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *